AKTIF : citoyenneté / mobilité / prévention

La citoyenneté

Une jeunesse engagée et solidaire pour un mieux vivre ensemble.
Depuis 2015, l’ADEN-S accompagne un collectif de jeunes (J’OSE : jeunes organisés pour une solidarité engagée)
à la mise en place d’actions visant à lutter contre les préjugés et à favoriser le mieux vivre ensemble. Une des actions centrales a été le manifeste pour le mieux vivre ensemble (http://collectif-jose.fr/).
Cet accompagnement se traduit aujourd’hui de manière plus large pour aider les jeunes à s’organiser en collectif et les impliquer à la mise en place d’actions PAR et POUR les jeunes : actions éco-citoyennes, locales et valorisantes afin qu’ils trouvent une place dans leur ville.
L’association ADEN-S apporte son appui en termes de logistique, d’encadrement et d’ingénierie.
À cet effet, une section ADEN-S jeune vient d’être créée visant à favoriser une implication active des jeunes dans la vie de l’association. 

Mobilité et solidarité internationale

Echange de jeunes & aide au développement.
La mobilité est une accroche, un prétexte qui fait SENS et qui permet de favoriser l’engagement citoyen des jeunes, de les mobiliser et de travailler avec eux sur :
• Leur environnement, le contexte social (famille, école, amis, territoire…)
• Faire le lien avec leur entourage et leur histoire
• Amener une ouverture culturelle
• Favoriser le vivre ensemble et le dialogue inter religieux
• Lutter contre toutes formes de radicalités

Mode d’intervention :
• Dans le cadre des dispositifs JSI/VVVSI ou Erasmus +
• En lien avec les structures oeuvrant auprès de la jeunesse (Mission locale, MJC, accueil jeunes, centres sociaux…)
• En lien avec un réseau de partenaires marocains

 

L’association ADEN-S propose à des groupes jeunes de s’engager dans un projet de solidarité internationale en lien avec le Maroc.
L’association intervient à deux niveaux : soit auprès de structures œuvrant auprès de la jeunesse (centres sociaux, centres culturels, services jeunesse, etc), soit en constituant ses propres groupes de jeunes volontaires (18/26 ans), en partenariat avec des structures de l’insertion (Mission locale, MJC, etc.).

Les groupes constitués présentent une mixité en termes d’origines culturelles, de difficultés d’insertion socio-professionnelle, de niveaux de formations, etc.; ce afin de créer une dynamique enrichissante. L’action consiste à mobiliser ces jeunes autour d’un projet d’aide au développement au Maroc.

Les séjours « chantiers découverte » s’inscrivent dans une dynamique de co-développement. Ils visent d’une part à favoriser le développement local de zones marginalisées du pays d’accueil des séjours et, d’autre part à susciter, du côté des participants, la valorisation de leurs compétences et potentiels.

Les séjours ont pour objectif de favoriser l’insertion de jeunes en difficulté via la participation à une action solidaire qui génère du lien social, et par ce biais valoriser leurs compétences et leurs capacités d’action. Ils permettent de relativiser leurs difficultés par l’immersion dans un contexte et des conditions de vie différentes, ainsi que de favoriser la mobilité des jeunes, l’échange, la découverte et leur ouverture sur d’autres cultures et modes de vie.

Les séjours mobilisent des groupes de 10-15 jeunes sur une durée de 4 mois minimum. L’action d’aide au développement mise en place répond au diagnostic local préalablement mené par l’association en concertation avec les habitants. Les jeunes sont accueillis chez l’habitant, ce qui leur permet de partager, pendant un temps, le mode et les conditions de vie de leurs hôtes.

Découvrez les témoignages des jeunes :

Regard sur un séjour solidaire dans le Rif

Séjour jeunes à l’oasis Erg-Smar

La prévention

Prévenir les radicalités passe par un travail d’accroche et de mise en confiance des jeunes puis de déconstruction des préjugés et des idées préconçues sur certains faits sociaux, notamment le rapport fille/ garçon. Cela nous semble un des éléments de base de l’acceptation de l’autre dans sa différence.

Il s’agit aussi de travailler sur l’engagement individuel à travers le groupe de pairs en canalisant l’énergie générée par le groupe vers des actions citoyennes qui s’inscrivent dans le territoire. Ensuite il faut les mettre en valeur pour reconnaitre leur travail et ainsi confirmer leurs potentialités individuelles à agir positivement pour eux et pour les autres.

Nos autres dispositifs :

facebook

linkedin_logo_1